jeudi 5 novembre 2009

Logo

Pensez-y deux secondes. Vous voyez au loin un grand M jaune. Tout de suite, vous savez ce qui se cache en dessus. Vous allez à l'épicerie ; prenez-vous le temps de lire l'étiquette pour être certain(e) d'avoir pris dans vos mains le bon produit? Vous venez de cliquer sur un petit renard qui court après sa queue autour d'une boule bleue. Vous savez pertinemment ce qui vous attend à l'écran.

Le logotype, ou plus communément appelé logo, est une image d'une force symbolique monumentale.

Petit topo sur l'importance du logo. Selon Geneviève Gagné de pigiste.ca, le logo «est la représentation graphique de qui vous êtes en tant qu’entrepreneur». Il est donc le pictogramme qui vous représente. Il établit une identité claire de ce que vous êtes et de ce que vous voulez projeter. Il doit créer une première bonne impression, doit faire partie intégrante de votre campagne de promotion et doit bien raconter l'histoire de la compagnie. À la simple vue du logo, les clients doivent vous faire confiance (http://www.articlesbase.com/marketing-articles/importance-of-logo-in-corporate-branding-961352.html).

Les gens verront le symbole de votre compagnie des milliers de fois plus souvent que l'explication exhaustive de celle-ci. Pourtant, cette petite image doit en dire autant qu'une brochure explicative.

C'est, vous l'admettrez, difficile à demander à une simple image.

Pourtant.

D'où provient le logo? Certains disent qu'il apparait au début du siècle dernier. Mais selon l'auteure du livre What logos do and how they do it, Mme Anistasia R Miller, l'image personnelle ou d'affaire est aussi ancienne que l'idée d'indiquer "ceci est à moi" ou "j'ai fait cela" sur ses possessions ou ses réalisations personnelles. On peut reculer loin, près de 7000 ans, pour se rendre compte que les artisans transylvaniens marquaient d'une icône leurs créations. Si l'un d'eux faisait une meilleure poterie qu'un autre, il était clair que sa marque prenait une plus grande valeur intrinsèque que ses compétiteurs. Les Égyptiens, les Grecs, les Romains gravaient tous leurs initiales sur leur travail. Mais, ce sont les religions anciennes qui ont marqué au fer rouge l'histoire du logo : la croix des Chrétiens, l'étoile de David des Juifs et le croissant de lune des Islamistes sont inscrits à jamais dans l'histoire de l'humanité.

Ajoutons les sceaux royaux, les symboles des familles, les images qui indiquaient la qualification professionnelle de quelqu'un (l'angle et le compas pour l'architecte, le caducée pour les médecins...).

La révolution industrielle a fait exploser le concept du trademark et la conscience corporative. Toujours selon R Miller, les termes image corporative et image de marque ne sont entrés dans le vocabulaire industriel et du design que vers les années 1940. Mais moins de 20 ans plus tard, les logos devenaient la clé irrémédiable du succès.

L'importance du logo est donc souvent sous-estimée. Pensez au crochet de Nike par exemple, à l'écriture tout aussi fantaisiste que classique de Disney, des lettres CNN, de la représentation graphique de l'architecture de l'Université de Montréal dans son fameux UdeM... Une image, milliers de mots.

Coca Cola n'a pratiquement jamais changé ni adapté son logo depuis ses débuts. McDonald's non plus. Ils sont maintenant des icônes de la pop culture, reconnaissables parmi des milliards de pictogrammes. D'autres, pourtant, choisissent de triturer leur image pour l'adapter à des événements.

J'aime quand une compagnie joue avec son image, son logo, et qu'elle arrive tout de même à conserver l'essence de son "branding".

Voyez Google par exemple. C'est un cas type. Selon le site Logo de Google de Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Logo_de_Google) :

Périodiquement, Google procède à des adaptations temporaires de son logo, les versions modifiées étant affichées pendant une journée sur la page d'accueil de son moteur de recherche : ce sont les Google Doodles (« doodle » désigne un gribouillage en anglais, et permet une paronomase avec « Google »).


Voyez quelques exemples ici : http://www.kwad9.ca/article/03102009-un-logo-a-chaque-5-minutes

En cette première semaine du mois de novembre 2009, Google célébrait à sa manière les 40 ans de Sesame Street. Chaque jour, le doodle présentait un personnage de la célèbre émission de télévision créée en 1969, diffusée à PBS et proposant les charmants personnages imaginés par Jim Hanson.

4 novembre 2009


5 novembre 2009


6 novembre 2009


7 novembre 2009


8 novembre 2009


9 novembre 2009


C'est amusant, éducatif, promotionnel. Mais côté marketing, est-ce une bonne idée? Qu'est-ce que cela indique sur la compagnie? Qu'est-ce que cela implique? Certes, c'est une façon de faire parler de soi, d'attirer l'attention. Mais comme l'indique Sam Schroeder de Mashable (http://mashable.com/2009/11/06/google-muppets/) il peut y avoir certaines conséquences : «We’ve seen Google change their logo hundreds of times to celebrate some event during the company’s history, but lately they’ve really upped the ante, changing it nearly every day; I’ve almost forgotten what the real Google logo looks like.» Il faut alors s'assurer de bien implanter la marque pour contrer les effets d'ambiguïté, si l'on décide de changer l'image qui représente la compagnie.

D'ailleurs, à la place de Big Bird, Google avait placé un Doodle différent en Grande-Bretagne, célébrant le 20e anniversaire de deux personnages que j'affectionne particulièrement, Wallace et Gromit.



Mise à jour 9 novembre - sur www.google.de (Allemagne), en ce jour historique, on célèbre la chute du mur de Berlin



Maintenant, chaque page web que nous visitons présente son branding, possède son propre logo, bien visible la plupart du temps en haut à gauche. Et bientôt, il est facile de croire que chaque personne, chaque travailleur autonome, possédera sa propre image de marque. Sommes-nous en train de tous nous réduire à une simple image, ou alors revenons-nous à l'essentiel, à la créativité, à l'inventivité en donnant à de simples couleurs et quelques traits une incroyable force représentative?

4 commentaires:

  1. Bravo pour ce survol de l'histoire et usages du logo !

    Dans le cas de Google, ses changements constants d'images sont sans aucun doute une technique de marketing très efficace : combien de fois allons-nous sur le site sans en avoir besoin, simplement parce que quelqu'un a mentionné le Doodle du jour ?

    Attirer les visites, voilà la clé du succès dans le web... et ce ne sont pas les images aléatoires de Bing qui vont venir compétitionner les logos de Google !

    RépondreEffacer
  2. Parfaitement raison ! Attirer la visite. Merci :)

    RépondreEffacer
  3. Je laisse ma patte graisseuse. Je suis passée par ici. Un seul mot pour cet article ahurissant: É-NOR-ME!!!

    *Thumbs up*

    RépondreEffacer
  4. Les changements de Google : ça passe. Je ne vois aucun problème aux fréquents changements du logo. Ils apportent dynamisme à ce que la plupart des gens utilise comme un site de recherche. Ils rappellent des évènements ou des faits que la masse peut avoir oublié. Et ils font parler d'eux : un énorme coup de marketing.

    RépondreEffacer