mercredi 26 août 2009

Orange...

Je fais, ici, une entorse mineure à mon code d'éthique. Car parler de musique est pour moi difficile, professionnellement parlant, car par mon statut d'employé, je me dois d'être neutre musicalement parlant. Du moins devant public.

Mais.

Je ne peux passer sous silence ce groupe très intéressant qu'est Orange Orange.

Le lancement de son disque éponyme a eu lieu hier, sur la terrasse d'un hôtel du centre-ville. Le duo (car c'est un duo) est formé de Dom Hamel, ex-Gatineau, et Sabrina Sabotage. Leurs voix se marient à merveille et ils semblent s'entendre comme deux poissons oranges dans un gros, gros, gros bocal.



Le groupe se concentre sur une musique électro-pop 80, à saveur beatbox. Comme le décrit si bien le site de Bande à part, on pourrait presque comparer à Camille, mais le tout est plus sophistiqué qu'il n'y paraît et fort entrainant. Il suffit d'entendre Et je pleure pour qu'elle reste scotchée sur les bords de notre boîte crânienne et nous nargue toute la journée. Avec un batteur et un bassiste, juste pour rendre la musique synthé et pré-enregistrée un peu plus organique, mettez ça dans une petite salle et elle surchauffe, c'est assuré par Ouinouincéça.



Donc c'est accrocheur, tendance, et tout à fait rafraîchissant. Ce n'est pas la bombe du siècle, mais c'est (et elle, surtout...) tout à fait charmant(e).

La beauté des lancements, c'est qu'on peut s'approprier le stock et faire nos découvertes avec intérêt et snobisme. C'est-à-dire : fêter, boire, avoir du plaisir, assister à une mini prestation et avoir le cd du band, gratis.

À ma grande surprise, c'est une énorme pochette qui m'attendait, comme vous avez pu le constater sur les deux photos précédentes. Mais !! Ce matin, en ouvrant la dite pochette, j'ai pu m'apercevoir, à ma grande satisfaction, que celle-ci contenait réellement un vinyle (je disais Pop 80 tout à l'heure?) et il est...

ORANGE !!!

Bon vous allez me dire que c'est pas super original, que même Prince en avait fait un mauve et que celui d'André Guitare (La p'tite grenouille) était bleu flash (oui je sais, je suis vieux)... mais tout de même.

C'EST TROP COOL !!

(bravo aux concepteurs de la pochette et du disque.)

3 commentaires:

  1. Trop. Cool. (et j'aime ta métaphore des 2 poissons oranges :P )

    RépondreEffacer
  2. Sais pas ce que ça vaut à l'écoute mais visuellement c'est très réussi!

    RépondreEffacer
  3. bon,
    j'arrive ici "presque" par hasard ...

    j'ai un peu zyeuté
    tout partout
    et j'ai bien aimé

    voilà

    -O)

    RépondreEffacer