mardi 17 juillet 2007

Compte à rebours

Le compte à rebours est amorcé. J'écris ces lignes le 17 juillet à midi 14. Dans sept jours, je serai sur mon vélo pour ma ballade-défi destination Québec. Mais laissez-moi le soin de vous raconter un peu le projet.

Tout a commencé l'an dernier. Comme je revenais d'Europe, j'avais pas beaucoup d'or dans mon compte chez Gringott's (oh boy, faut que j'arrête de lire Harry Potter moi). J'avais proposé à un ami au travail, maniaque de plein air, de faire Montréal-Québec à vélo. Il était d'accord, mais ses semaines de vacances ont changé. Je suis plutôt parti pour New York, avec une autre collègue.

Puis, en décembre dernier (2006), voyant mon corps enfler comme Elvis, j'ai décidé de relever le défi tout seul. Première étape : le gym. Me remettre en forme. Je commençais le 12 janvier dernier, à raison de 3 visites par semaine (lever à 5h40, deux heures d'entraînement, et hop au boulot). Ça m'a demandé beaucoup d'énergie, tellement que je dormais sur mon bureau vers les 10h de l'avant-midi (ça m'arrive encore). Les deux premiers mois, je ne voyais aucun changement. C'était un peu décevant. Mais comme je suis un homme têtu comme trois tortues, et que trotter en trotinette n'est pas mon fort, j'ai augmenté la cadence : au lieu du 20 minutes de cardio, j'en fais maintenant 45 minutes, ajouté à ça 15 minutes de vélo stationnaire et 20 minutes de musculation. Là, j'ai vu quelques résultats. Et ça n'a pas fait que du bien : mon portefeuille s'est vidé rapidement, à me trouver de nouveaux vêtements pour remplacer ceux dans lesquels je flottais.

Mon "trip de vélo" me hantait de plus en plus. "C'est cette année ou c'est rien" que je me suis dit. Vous savez, et mes amis proches (hein Michel? tsé mon appareil photo? :P) peuvent témoigner, j'ai un sérieux problème : quand j'ai quelque chose dans la tête, je ne l'ai pas dans les pieds. Alors vint le temps de m'équiper. Mon portefeuille ne s'est pas que plaint, il est allé directement à la RPEA (Régie des portefeuilles économiquement agressés). Je n'avais absolument rien... alors ce fut chandail, cuissard, coupe-vent, imper, pompe, odomètre, nouvelles pédales, tente, casque, gants.. ça ne finissait plus. Ça m'a coûté plus cher que mon billet d'avion Montréal-Paris!!

Mais rien n'est perdu. Tout me reste, et je suis enfin prêt à partir. Tout ce qu'il me restait à faire, c'est de tracer mon itinéraire. Rien de bien compliqué que je me suis dit ; erreur!! En fait le trajet est simple en soi : la route verte, cette piste cyclable qui fait une bonne partie du Québec, longe la route 138. Mais c'est le dodo qui causait problème. Soit que je me tapais des randonnées de plus de 100 km, soit que j'arrivais au camping en plein après-midi. J'ai finalement, ce matin, trouvé mon tracé idéal (et mes arrêts dodo) :

Montréal - St-Barthélémy (camping du Vieux Moulin, j'y ai passé mon enfance avec mes grands-parents, et mon papa y travaille encore de temps en temps quand les laveuses brisent) c'est le tracé le plus long, près de 100 km.

St-Barthélémy (arrêt chez mes parents à St-Justin, arrêt chez mes grands-parents à Louiseville) - Champlain (j'ai tellement hâte, j'adooooore Champlain)

Champlain - Neuville

Neuville - Québec. Arrêt deux jours. J'ai vraiment trop hâte de faire mon arrivée à Québec!

Un petit voyage de près de 260 km. Ça va être plaisant non? Sur le chemin, je vais faire quelques photos et vidéo que je placerai ici le plus rapidement possible.

J'ai le trac. J'espère que tout va bien aller... Mais je sens que j'ai besoin de ce voyage, physiquement et moralement.

5 commentaires:

  1. Ah je vois que tu as réussi à posté ton billet. Ton projet demande beaucoup d'organisation et d'investissement mais je suis certaine que tu vas en revenir pleinement satisfait! J'ai bien hâte de voir les photos et les vidéos!! J'espère que dame nature sera de ton bord!!

    RépondreEffacer
  2. Tout un défi! Je te souhaite la meilleure des chances!!

    Si j'étais physiquement capable de faire un tel périple, je crois que c'est exactement ce dont j'aurais besoin en ce moment...

    RépondreEffacer
  3. Je te souhaite un excellent voyage :) tout va bien aller j'en suis certaine, et tu vas nous revenir épuisé, mais content, souriant, et fier.

    RépondreEffacer
  4. Compte à rebours ! Dans une semaine et trois jours... ;)

    RépondreEffacer
  5. c'est étrange, à chaque fois, que je pénètre à l'intérieur d'un théâtre, j'ai une petite pensée pour vous.

    RépondreEffacer