lundi 23 juillet 2007

Compte à rebours suivi 4

Lundi, veille du départ.

Toujours ce mal de genou qui m'agace plus qu'autre chose, mais qui ne m'empêche pas de pédaler.

La météo m'ennuie aussi beaucoup. J'ai pas trop le goût de me taper une insolation en m'en allant. 40 degrés celsius à vélo, à trainer 30 livres de stock...

Réflexion, réflexion...

En fait, j'ai l'impression que je suis devant un échec. Investissement de temps, d'argent, entrainement, détermination, tout ça pour abandonner au dernier moment pour rien. Je crois un peu comprendre ce que ressent un athlète qui doit arrêter une compétition. C'est terriblement frustrant. On a juste le goût de pousser quand même la machine, de se dire qu'il n'est pas question de reculer. Mais à quel but? Celui finalement de se blesser encore plus gravement? De tomber en cours de route? Ou de passer la ligne d'arrivée à moitié mort?

Il reste à peine 17 heures avant mon départ, au moment où j'écris ces lignes, et je ne sais toujours pas si je vais enfourcher mon vélo...

2 commentaires:

  1. Ouille. :( Tu as la malchance de tomber sur la première canicule de l'année... On va espérer que la température va se montrer plus clémente, et un peu plus fraîche pour une fois... des nuages, svp?

    RépondreEffacer
  2. Et bien... même une folle dans mon genre hésiterait aussi à faire le bon choix... je te souhaite une illumination soudaine qui te fera prendre la bonne décision.
    Mais Je crois que tu l'as déjà prise inconsciemment, hein? ;-)

    RépondreEffacer